mercredi 25 juin 2008

Ma " Charleston "....

...Je suis née au Portugal par un beau matin de printemps en 1990...
Mon premier grand voyage me conduisit en Alsace....
Un jour je fus présentée à " Elle " qui tomba immédiatement amoureuse de moi .
"Elle " était très élégante et la joie de m' acquerir la rendait rayonnante...J' en rosissais de plaisir , pensant que je n' en méritais pas tant...

...Arrivée dans son jardin " Elle " me découvrit alors lentement , savourant chaque détail s' extasiant devant ma simplicité et ma modestie...Je fus logée dans le sous-sol de sa maison , recouverte d' un drap blanc pour me protéger de la poussière..!
Avec " Elle " je faisais courses et balades seulement par beau temps , s' il pleuvait on restait à la maison dans l' attente d' un jour meilleur...
Je fus bichonnée , choyée , couvée au-delà du raisonnable..."Elle " était seule dans la vie , j' étais un peu son enfant..
Avec " Elle " j' ai vécu 7000 km de bonheur..!


...Un jour " Elle " tomba malade et nos escapades devinrent rares..." Elle " me faisait prendre l' air avec " Lui " son médecin favori , qui s' en donnait à coeur joie en promenant femme et enfants dans la belle campagne alsacienne , " Lui " m' aimait aussi beaucoup , j' ai même une petite brulure de cigarette sur le siège du passager , heureusement " Elle "..! ne l' a jamais su..
Malgré ses 79 ans de célibat pur et dur , j' ai cru comprendre qu' "Elle " était amoureuse de "Lui ", sans cela JAMAIS je ne serais passée par d' autres mains que les siennes .
Amoureuse , oui , mais de plus en plus malade surtout...
Miraculeusement sortie d' un très long coma , "Elle " ne pensa qu' à ma survie...
Qu' allais-je devenir..?

Je me morfondais bien au chaud dans mon garage , droguée de tristesse quand j' entendis des pas , des voix puis le bruit de la clef dans la serrure...Là je fus découverte et entendis des AH!!! et des OH!!!
On me monta sur un plateau , on me sangla, pour m' emmener je ne sais où , moi qui tournait comme une horloge , c' était vexant tout de même..!!
" Lui " dubitatif , assistait à la scène , comprenant que son rêve s' envolait....

...C' est ainsi que je fus confiée en adoption à " elle"
Pendant mon voyage vers la Normandie , toujours aussi vexée , je découvrais des paysages nouveaux et j' en frissonnais de bonheur...

***

" Elle " était ma tante-marraine
"elle " c'était moi...


Sa petite merveille fut son cadeau pour le Grand Départ...Ce furent des moments plein d' émotions et de peine que je garde précieusement au fond de moi...

...Depuis qu' elle fait partie de notre quotidien ma " Charleston " fait sourire les petits qui la prennent pour la voiture de Oui-Oui et elle fait parler les grands qui nous racontent leurs souvenirs..un vrai brise-glace..
Elle connait le vent , la pluie , le chien sur la banquette arrière...elle ne dort plus sous son drap blanc..
ENFIN la vraie vie...!!


12 commentaires:

  1. Quelle belle histoire ! Quelle belle voiture ! Quelle belle musique ! ;-))

    RépondreSupprimer
  2. Une belle histoire en effet !
    Emouvante et joyeuse à la fois !
    Elle est superbe ta "charleston", on dirait qu'elle est neuve !
    J'en ai eu deux, pas des charleston, des "avant" !
    Quels souvenirs, des fous rires avec mes fils, surtout pas se garer en descente..., dur dur dans les montées, mais la deuxième, décapotable avec une jolie bâche rouge tenue par des espèces de grosses épingles, et la bâche qui s'envolait au moindre souffle d'air ...
    Inoubliables souvenirs et inoubliables 2 CV, un vrai bonheur de jeunesse !
    Merci Mathilde !
    Bisous et très belle journée.
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. Alors,en route on part quand(?)n'oublie pas la bétaillère(Rire)
    Bisous du soir
    Maman Mule

    RépondreSupprimer
  4. Ta charleston est très belle Praline va très bien elle vien juste d'avoir des bébés!!! vien sur mon blog est regarde c'est bébés!!!

    Bisous Guillaume

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Mathilde,

    Superbe robe élégante et souvenirs qui ne le sont pas moins. Que de délicatesse pour évoquer ces tours de roues. J'ai apprécié le nid dans lequel tu l'as couvée !

    Bises d'un grillon qui circulait bâche enlevée, sans sièges arrières, avec des passagers (et passagères) debout et nombreux, pour aller danser le samedi soir.

    RépondreSupprimer
  6. bien marrant ce texte.....une magnifique compo....j'adore ta Charleston...elle ne doit pas coûter bien cher de carbirant..;)

    ly

    je suis passée par Google..le lien sur mon blogue ne fonctionnait pas...

    RépondreSupprimer
  7. J'avais également une de ces superbes voitures! Elle en a vu!!!
    Neuf personnes à bord un jour! Et au cœur du Massif central! Elle n'a pas bronché!
    Mais...c'était un autre temps...

    RépondreSupprimer
  8. auj, je fais une belle grosse caresse à beau chien dans la Charleston...;)

    ly

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ton passage qui me permet de découvrir la belle histoire de Charleston
    bonne journée
    françoise

    RépondreSupprimer
  10. Trop belle ton histoire!

    :-))))

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  11. J'adore!
    Merci de m'avoir poussée vers ce billet!

    Ça me donne envie d'aller faire un tour en ta compagnie!

    RépondreSupprimer