mercredi 17 décembre 2008

Le cadeau...


...Lors d'une de nos visite en Normandie , mon amie
" Vovonne la Bretonne " nous apporta pour un diagnostic  , peut-être une solution une boîte en carton que les années et les voyages avaient bien abîmée...des petits pieds dépassaient...



On enleva avec précaution le papier de soie et le coton dans lequel était caché ce trésor...
...Il a un bras cassé..!
...Les tissus sont mangés par les années..
...Peut-on faire quelque chose..?


C' était un petit Jésus de cire...

Voici son histoire ...
Il y a cent ans , dans la rude Bretagne du Nord , à Morlaix , vivaient et priaient des carmélites.
Dans leur grande demeure de pierres , sans chauffage , l' humidité et le froid règnaient en maître;
l' habit qu' elles portaient n' était pas adapté aux rigueurs du climat et leur nourriture précaire avaient du mal à réchauffer leurs corps engourdis...Les maladies pulmonaires et autres ennuis sérieux accompagnaient trop souvent la vie austère du carmel...
Son grand-père , médecin des hommes , avait pris en charge la santé des carmélites...le "surnaturel"
n' était pas son truc , mais religieusement il soigna toute sa vie ses protégées gracieusement .
Quand il prit sa retraite , elles voulurent le remercier à leur façon et avec leurs modestes moyens...
Elles lui offrirent un cadeau qu' elles avaient fabriqué pour lui seul , en donnant , comme lui , ce qu' elles avaient de plus précieux...leur coeur...C' était un bébé tout en cire.
...Il a même de vrais cheveux..!!
peut-être les leurs qu' elles offrirent lorsqu' elles prirent le voile..?


...C'est depuis ce temps là que ce poupon se transmet à celui qui est digne de l' accueillir pour le léguer à son tour...
Vovonne en reçu la garde un jour de Pâques des mains de son père qui le retrouva par hasard , au fond d' un placard , oublié...Sa maman , partie trop tôt , ne put le lui remettre elle-même...

Ce jour là , le petit Jésus réscussitait avant l' heure..

...A vous tous qui passez...quelque soit votre chemin , c' est lui que je vous offre pour vous souhaiter

La Paix et la Joie de Noël

...  Son bras fut réparé, on lui fabriqua un berceau de voyage..
Un drap brodé a été trouvé dans les trésors de famille...
C' est sûr , il traversera encore bien des années...

Comme j' aimerais connaître celui qui le recevra dans 100 ans..!!


27 commentaires:

  1. Bonjour Mathilde

    Touchante histoire d'un trésor qui vogue de coeur en coeur, s'arrêtant dans les foyers digne de l'accueillir.

    Dans 100 ans, tu ne sauras pas qui réparera son pied ou sa jambe, qui lui fera une nouvel abri.

    L'important, c'est que l'histoire se perpétue, avec le souvenir de sa première naissance.


    Merci pour ces belles lignes

    Amitiés du grillon

    RépondreSupprimer
  2. Merci Mathilde.
    J'ai reçu cette magnifique histoire comme un cadeau.
    Et le Petit Jésus est d'une lumineuse beauté, tout auréolé de douceur, de tendresse.
    Il n'y a pas de plus belle façon d'avancer sur le chemin de NOËL que celle que tu nous offres.
    Bisous du coeur.
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  3. Et de savoir que quelqu'un continue et continuera la belle histoire, c'est tout un symbole très réconfortant!

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique ! L' histoire tout autant que ce petit jésus de cire très délicat ! Merci pour le cadeau ...

    RépondreSupprimer
  5. quelle belle histoire très émouvante mais ce qui m'éblouit le plus (presque) c'est que j'ai pratiquement le même !!! et je pensais justement en parler et le montrer... encore une fois, comme pour l'église sous la neige, j'ai eu un choc !
    Merci et à bientôt !

    RépondreSupprimer
  6. Sublime histoire, que tu nous proposes avec talent et délicatesse infinie ... J'aime! c'est beau, profond ... La transmission inter générationnelle ... es-tu bretonne toi ?

    RépondreSupprimer
  7. C'est une très belle histoire, et qui sait, dans 100 ans peut-être verras-tu l'heureux bénéficiaire d'une autre manière, va savoir ...
    Bon Noël Mathilde et Balbuzard.

    RépondreSupprimer
  8. Quelle merveilleuse histoire ! Il est magnifique en plus ! Bisous Mathilde et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour ce beau cadeau Mathilde, ce petit Jésus a une bien belle histoire, qui continue de se transmettre.
    A travers toi, c'est le monde entier qui peut l'admirer.
    Les religieuses auraient-elles imaginé un tel destin pour leur modeste présent d'amour et de cire.

    RépondreSupprimer
  10. Ton histoire est très belle Mathilde......

    Merci et douce nuit

    Maman Mule

    RépondreSupprimer
  11. quelle belle histoire...!!!oui j'en ai déjà vu un petit Jésus de cire comme celui-ci....il est très beua...!!!

    bise

    ly

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle histoire de transmission!;;;et qu'il est beau, ce "petit Jésus" !
    Bon NOël à toi .

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Mathilde, bien jolie histoire émouvante. Il est magnifique ce Jésus en cire. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  14. Quelle belle et tendre histoire Mathilde !
    Pendant ma lecture, j'imaginais le visage de ce médecin, celui des carmélites, penchées sur ce "bébé"...
    Un très beau cadeau de Noël !
    Je t'en souhaite d'aussi beaux, cette année et dans cent ans.
    Bises Mathilde.

    RépondreSupprimer
  15. Belle transmission... Nul doute qu'il se trouvera quelqu'une ou quelqu'un comme vous...

    Magnifique restauration et satisfaction d'un travail qui va durer !

    JOYEUX NOEL A VOUS, affectueusement !

    RépondreSupprimer
  16. Je te souhaite un très beau NOËL ma chère Mathilde.
    Qu'il soit source de joie pour toi et tous ceux que tu aimes.
    Bisous tendresse.
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  17. Quelle jolies poupées, j'espère que tu as passé un joyeux Noel !!!

    Bises !!!

    RépondreSupprimer
  18. ........*..lovel...*
    .....*..lovelovelo...*
    ...*..lovelovelove....*
    ..*.lovelovelovelove...*................*....*
    .*..lovelovelovelovelo...*.........*..lovel....*
    *..lovelovelovelovelove...*....*...lovelovelo.*
    *.. lovelovelovelovelove...*....*...lovelovelo.*
    .*..lovelovelovelovelove...*..*...lovelovelo...*
    ..*...lovelovelovelovelove..*...lovelovelo...*
    ...*....lovelovelolovelovelovelovelovelo...*
    .....*....lovelovelovelovelovelovelov...*
    ........*....lovelovelovelovelovelo...*
    ...........*....lovelovelovelove...*
    ...............*...lovelovelo....*
    ..................*..lovelo...*
    .....................*.....*
    ......................*..*Envoie ce cœur
    à toutes les personnes
    que tu estimes beaucoup.

    28 décembre 2008 16:37



    Mille bisous
    Marie-Ange

    RépondreSupprimer
  19. Superbement émouvant, j'ai déjà commencé à transmettre, ça me touche tant. Plein de bises ma Mathilde, chez moi il y avait aussi plein de bredeles

    RépondreSupprimer
  20. Je suis tout simpement EMERVEILLEE ...
    Bravo ,bravo et MERCI beaucoup de faire revivre ce petit Jésus
    que j'ai toujours beaucoup aimé . Je le trouvais TRES beau .
    Où est il maintenant ?...
    A Paris ?...Quel bonheur si je peux le contempler à nouveau "pour de vrai"
    dans qqes jours . Déjà là ,sur l'écran ça me fait très plaisir !.
    Bon Noël ,et merci encore pour l'histoire de ce petit Jésus ressuscité qui me touche beaucoup .
    Bises.
    AM

    RépondreSupprimer
  21. quelle belle histoire .....que je ne connaissais pas ...comme sans doute bien d'autres..
    je suis bien fière de cet aieul !!

    Joyeux Noël
    qui est balbsard ? qui a fait la boite ...
    Besitos

    élisabeth

    RépondreSupprimer
  22. c'est génial !
    et ça fait du bien d'apprendre des "jolies choses" sur les siens.
    bisous et bonne fêtes.
    Frédou and co

    RépondreSupprimer
  23. Bonne année Mathilde !! Gros bisous.

    RépondreSupprimer
  24. Balbuzard est déjà au boulot,lui...

    Comme on dit en Alsacien, e glëckliches nëies.
    Comme on dit en Créole, bon lanné.
    Comme on dit en Basque, urte berri on.
    Comme on dit en Breton, bloavezh mat.
    Comme on dit en Corse, pace e salute.
    Comme on dit en Lorrain, Porscht nei Johr.
    Comme on dit en Provençal, bónna annada.

    Bref, on ne le dira jamais trop,
    Bonne année !

    Bisous,

    Maman Mule

    RépondreSupprimer
  25. Tous n'est donc pas si noir dans ce bas monde comme on veut nous le faire croire dans les média.
    Merci d'avoir partagé avec nous cette merveilleuse histoire. Tu nous fait un bien joli cadeau de Noël, fragile et délicat comme ce charmant petit Jésus. J'espère que cette tradition perdurera encore longtemps et que ce bambin de cire trouvera d'autres Mathilde et Balbuzard quand il en aura besoin.
    Bises ensoleillées et chaleureuses de Pat.

    RépondreSupprimer
  26. Quelle belle histoire et si touchante ! Transmettre, au fil des ans, des générations ... quelle émotion et quel trésor !

    RépondreSupprimer
  27. Une belle histoire digne de l'Avent. Qu'il est beau cet enfançon créé avec amour . Transmettre les traditions c'est la plus belle des tâches que nous
    avons à accomplir dans ce monde.Paisible et beau Noël!

    RépondreSupprimer