vendredi 30 octobre 2009

Tous un...


Il n' y a pas si longtemps , j' ai retrouvé cette photo de Violette ...
ma Mère ...

...ainsi que ce poème
qu' elle avait recopié et fixé avec quatre punaises au dos de la porte de son placard à secrets...


...Les yeux

Bleus ou noirs , tous aimés tous beaux ,
Des yeux sans nombre ont vu l' aurore ,
Ils dorment au fond des tombeaux ,
Et le soleil se lève encore .

Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre ;
Les étoiles brillent toujours ,
Et les yeux se sont remplis d' ombre.

Oh! qu' ils aient perdu le regard
Non , non cela n' est pas possible
Ils se sont tournés quelque part
Vers ce que l' on nomme l' invisible ;

Et comme les astres penchants
Nous quittent , mais au ciel demeurent ,
Les prunelles ont leurs couchants ,
Mais il n' est pas vrai qu' elles meurent .

Bleus ou noirs , tous aimés , tous beaux ,
Ouverts à quelque immense aurore ,
De l' autre côté des tombeaux
Les yeux que l' on ferme voient encore...

Sully Prudhomme
(1839-1907 )

***

A travers ses yeux de petite fille , je revois moi aussi tous ceux que nous avons aimé ensemble...
Il me plaît à croire qu' ils voient encore...
Pendant un morceau d' infini... moi , sur l' océan de mon existence , je navigue par tous les temps et je pense comme ce " marin inconnu " rencontré au cours d' une lecture vagabonde

La vie vaut ce que vaut l' amour
L' amour vaut ce que vaut son idéal
Vivre c' est se donner et non recevoir

La place des mains est aux avirons
Celle du regard est dans les étoiles .


Pas facile...hein...?
Mais c' est un beau programme...non ..?

vendredi 23 octobre 2009

Même pas peur....!!


Telle Alice au Pays des Merveilles,

aspirée irrésistiblement dans un monde irréel et merveilleux...
à l' entrée d' un tunnel bien noir ,
un aimant puissant attirait mes pas dans un royaume aussi ensorcelé que magique..!

En grande curieuse pas trop peureuse je me laissais envouter...
Ici on était loin du confort des pistes pastorales...

J' entrais alors dans un royaume bizarre.!!

probablement celui d' une " sorcière "
une faille profonde et étroite
fendait la montagne...

mais où se cachait t- elle..?
l' air était si frais ..si humide...

en gravissant les marches , un sentiment étrange m' envahissait...


...j' aperçu alors une cascade impressionnante...
qui me fit frissonner...!


une musique mélodieuse s' échappait ..!!
j' allais voir...là-haut , derrière ce voilage magique...
c' était féérique...

Après avoir parcouru ce long chemin
j' arrivais enfin devant une grotte noire ,
profonde...

...aussi belle qu' inquiétante..


...des stalagmites et des stalactites rendaient le parcours malaisé...
Un peu inquiète , je décidais de faire demi-tour...
quand un vent doux m' enveloppa...


Je me retournais ..elle était là...dominante , majestueuse...
" Tu es dans les Gorges de Kakuetta "
me dit-elle en me laissant repartir...
Je venais de découvrir les trésors de son royaume ensorcelé...

et vous...l' avez-vous vue...?

Sur le chemin du retour je me disais :
...Cette année
, pour une fois , j' ai fêté " Halloween " hors saison...
et j' ai aimé...
mais c' est un " Halloween " made in France "...!

***

Je repartis vers Saint Engrâce , petit village de bergers...ils venaient dans ces gorges faire boire leurs moutons...moi aussi j' avais mérité d' aller boire un coup...!!

vendredi 16 octobre 2009

Ma semaine du rose...


A nous toutes...

Dimanche dernier , je recevais à déjeuner mon amie Odile...
Il faisait froid , la pluie tapait sur les carreaux...
Nous voilà donc papotant , comme toutes les femmes...
simplement pour nous réchauffer..!!
Je la trouvais positive , énergique ,
en pleine forme...



Pendant quatre ans , comme un vaillant soldat ,
elle a lutté contre un " cancer du sein "
" Maintenant je suis guérie ... "
me dit-elle avec du bonheur dans la voix...
Elle est sortie en vainqueur de cette terrible épreuve...
Aujourd'hui , elle a décidé de témoigner pour aider
celles qui sont dans la difficulté du passage vers la guérison...
ou qui vont subir une intervention...



Demain cette petite fille ne souffrira plus de ce fléau qui ,
s' il n' est pas soigné ,
continuera de tuer plus que les accidents de la route..!
Mettons les bonnes lunettes..n' ayons pas peur de voir clair...
Il y va de notre vie..
Le dépistage fait un peu peur à certaines d' entre nous..
et pourtant
il est aussi indolore que nécessaire...
C' est une chance que nous devons saisir...
Ainsi nous participerons aux progrès de la recherche...

***
Si malgré cela un problème arrive sur votre chemin
Un petit " clic " sur la photo de Rose ...symbole de demain...
et vous entrerez dans le monde de l' écoute .

" VIVRE comme AVANT "

C' est ainsi qu' avec Odile
et toutes les femmes qui témoignent avec elle...
Il sera possible d' envisager et de revoir

LA VIE EN ROSE....

***

Aujourd' hui la page de mon carnet est un peu spéciale...
Si elle ne se révèle utile qu' à une seule d' entre nous...je serais heureuse d' avoir fait passer le message d' Odile...Il y va de notre vie...
Je pense aussi très fort à Gazelle ...

vendredi 9 octobre 2009

Sur le chemin de Compostelle...


Notre Dame de Sarrance ,
le plus ancien sanctuaire marial des Pyrénées..En remontant la vallée d' Aspe vers le Somport,
s' ouvre entre les montagnes
un petit plateau autour du Gave...
un village autour d' une belle église et d' un petit monastère...
Cette fois-ci, c' est par un après-midi mouillé
que je découvris Sarrance plus en détails
baigné de légende et de foi .
Humble sanctuaire de montagne

il survit à plus de 700 ans de piété, de prestige et de persécutions ,
de visites de bergers et de rois...

L' histoire de Sarrance
commence avec la découverte d' une statue primitive de
Notre Dame,
qui date de la fin du 12°siècle...
A cette époque un berger gardait là un troupeau
dans lequel il y avait un taureau qu' il perdait toujours...


Il le suivit... il le vit passer le Gave à la nage...
et l' ayant traversé,
il le vit à genoux auprès d' une grosse pierre sur laquelle
il y avait une statue de la Vierge...
Un pécheur de truites vint à sa demande confirmer cet évènement...!
Cette découverte fut à l' origine de la dévotion à Marie...

En 1345 des Prémontrés s' installent au monastère...
En 1937 le monastère est légué aux Pères de Bétharram

En 1975 le cloître et l' église sont restaurés
Le monastère devient une maison d' accueil..

En respirant ce lieu de paix , chargé d' histoire
je pensais à ma grand-mère d' Alsace
Marie-Augustine
qui avait pour Notre-Dame un dévotion très profonde...
j' entendais l' Ave Maria qu' elle adorait...

" Nul n' est tout à fait mort
tant qu' il y a quelqu' un pour penser à lui "

a dit Fr.Chalais

Cette après-midi là elle avait marché à mes côtés...

***



vendredi 2 octobre 2009

Matin d' Automne...


Après avoir quitté les brumes du plateau de Bénou ,
la montagne nous réservait d' autres surprises...

Il y a des millions d' années , quand la mer recouvrait la terre
telle une feuille de papier , la montagne s' est plissée...
pour nous offrir aujourd'hui ces merveilleux tableaux vivants...

changeants ...parfois difficiles
souvent très doux comme ce matin là...

Le petit train d' Artouste , le plus haut d' Europe
serpente à 2000 mètres d' altitude

Il nous nous permet de découvrir les merveilles de la nature
en haute montagne...sans fatigue
Quelle chance...!

Après avoir franchi le tunnel de l' ours...
on traverse la vallée pastorale du Soussouéou...
un peu plus tard , les paysages deviennent plus abrupts
..

Je n' oublierai jamais ce matin d' Automne au lever du soleil...

C' est beau à vous couper le souffle...
moi qui venait là pour réapprendre à respirer..!

Une fois là-haut , on n' est plus les mêmes...

C' est peut-être un échantillon du paradis...?
En tout cas , c' était ma séquence " contemplation "...

Italique
" Heureux ceux qui s' aiment assez pour se taire ensemble
dans un pays qui sait se taire "

Charles Péguy

***

De gros nuages annonçaient le mauvais temps
prévu pour l' après-midi...

C' est, muets d' admiration , que nous sommes redescendus ,
Balbuzard planait , un peu comme un aigle royal...
et moi je me sentais l' âme d' une marmotte ...
j' aurais voulu rester...pour regarder passer le train...!!