lundi 31 mars 2014

L' imprévu ..:-)


Ce matin l' air était doux ,
le soleil et les nuages étaient occupés à la lumière ,
une irrésistible envie d' ailleurs me promettait des surprises , je le sentais ;
j' étais attendue quelque part , c' était sur ,
mais pour découvrir quoi ... ?


Nichée sur le coteau , elle accrocha mon regard ;
comment ne pas s' arrêter pour la saluer et lui dire simplement :
" Merci pour ce moment .... ? "


Première sortie de printemps ...
Un joli tableau que j' ai primé à la beauté  de ce jour ...?


Doucement je m' approchais  , hypnotisée  je les entendais dire :
 Et oui.. " une jolie vache déguisée en fleur ...  ça change tout ...!! "


Comme il était fier le capitaine
à la proue de son bateau ...


fier de célébrer simplement
le mariage de la lumière et de l' eau ... !!


Sur le bord  du chemin , la chorale entamait
la marche nuptiale ,


tandis que de l' autre côté , deux curieuses , jalouses
se prenaient pour des orchidées ... !! :-)

***

Le hasard de ma lecture du soir : " Autoportrait au radiateur " 
 m' apporta une conclusion qui me combla :

" C' est l' imprévu que j' espère et lui seul .
Partout , toujours .
 Dans les plis d' une conversation , dans le gué d' un livre , 
dans les subtilités d' un ciel .  
Je le guette autant que je l' espère .
Ce à quoi je ne m' attends pas , c' est cela que j' attends... "

                                                         Christian Bobin ( et oui ... encore ! )


29 commentaires:

  1. Quelle superbe lumière a accompagné d'un balade, tes photos sont toutes plus belles les unes que les autres. J'adore le moment où l'on tombe "par hasard" sur un texte qui nous dit exactement ce que l'on a besoin d'entendre.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime énormément Bobin, j'ai tout lu de lui, meme si je trouve que maintenant il tourne en rond; en revanche, ce texte va parfaitement avec tes sublimes photos; c'est très beau, chez toi, Chantal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais Anne , si les hommes tournaient en rond à la manière de Bobin le monde serait en voie de guérison...On peur rêver..:-))

      Supprimer
  3. Tout est imprévu chez toi Mathilde, mais que j'aime ces imprévus où tu nous guident sur des chemins poétiques. Bonne journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  4. Ces qqles mots, accompagnées de tes belles photos, m'ont transportée à la campagne, j'ai humé l'air frais et mes yeux ont été ravis de tant de couleurs, très sympa tout cela!
    bonne semaine, @ bientôt Haude

    RépondreSupprimer
  5. les belles photos....
    les vaches sont déjà de sortie.............cool...

    bon 1er avril...

    RépondreSupprimer
  6. Suis venue prendre une respiration 'd'imprevu' de tendresse et déposer ci et la quelques traces, quelques douceurs et me remplir de ton printemps. Vers toi une envolée de baisers printaniers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel bonheur de te lire...
      Tu es l' imprévu de ma journée et ce fut un réel plaisir de retrouver ici tes mots ...
      Merci...De tout coeur je t' embrasse

      Supprimer
  7. Quelle magnifique balade, que du bonheur!!! Bise et bon mardi tout joyeux et tendre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il arrive bientôt chez toi le printemps...:-)

      Supprimer
  8. J'ai fait une délicieuse promenade , en sentant l'air printanier qui passait doucement sur mon visage ...
    les endroits où tu étais attendue s'étaient parés rien que pour toi ... les vaches avaient l'air de t'attendre sagement ... le clocher n'avait sonné que pour toi ... et l'eau était calme et belle!
    Que de plaisir je viens de prendre !
    Solène

    RépondreSupprimer
  9. Je suis enchantée par la balade et par le texte si poétique…
    Nous avons les mêmes lectures…
    Merci pour ce merveilleux moment

    RépondreSupprimer
  10. Comme c'est beau Mathilde ! Tu as l'Art de savoir conter merveilleusement tes balades, et de nous les faire partager avec émotion, par ces superbes photos (trop mignonnes les vaches !)
    Bravo et merci, mille bisous
    Nathanaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j' espère juste que nos Salers et nos Aubracs ne seront pas jalouses...!! :-)
      Bisous Nath

      Supprimer
  11. Encore, en effet... mais je ne m'en lasse pas !
    Merci pour ces beaux mots et ces belles photos !

    RépondreSupprimer
  12. Toi aussi tu vois des chorales se rassembler dans ton jardin ou sur tes chemins !!!!
    Une balade printanière que j'affectionne tout particulièrement !!!
    Et la terminer avec Bobin, me comble !!
    Belle soirée !

    RépondreSupprimer
  13. Tout comme toi, Mathilde, j'aime les imprévus, les surprises! Cette belle balade en campagne est si radieuse. Tes photos et mots sont magnifiques et un vent de printemps souffle.
    Bisous de belle soirée :-)

    RépondreSupprimer
  14. Poésie pure tes images accompagnées de Bobin : c'est mon régal du matin !!! Moi aussi j'étais attendue quelque part, chez toi !
    Belle journée, Mathilde !

    RépondreSupprimer
  15. Christian Bobin m'était inconnu jusqu'à cet instant....mais si il pense souvent avec ce genre de réflexions, je ne vais plus le lâcher!!!
    Toi non plus d'ailleurs, si tu nous emmènes vers autant de lieux magiques....
    Bonne journée dans "tes" paradis

    RépondreSupprimer
  16. Superbe ! L'imprévu est un grand cadeau et la beauté de ton billet en est un autre, nous sommes chanceux, merci Mathilde. Bisous. brigitte

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour bonjour,
    Tu me transportes encore, en quelques mots, dans ton monde poétique, dans ce regard que tu as sur les gens et les choses et cette manière toute particulière de nous y inviter. Je deviens une inconditionnelle.

    Merci
    bisous

    RépondreSupprimer
  18. Toujours un régal tes photos Mathilde... Et cette dernière phrase de Bobin me touche beaucoup, la découverte, l'effet surprise est toujours un bonheur !! Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  19. L'imprévu doux et délicat !
    Un capitaine 'arbre
    Une vache fleur
    et toujours de la douceur.
    Un brin de poésie
    Oui je sais je suis sur ton blog chère Mathilde et ce que je l'aime !
    Merci

    RépondreSupprimer
  20. Toutes belles, mais la une l'est particulièrement, et les vaches dans les fleurs totalement craquantes. :)

    RépondreSupprimer
  21. Tes ellébores sont une vraie splendeur, je viens d'en planter trois (de couleur et tigrée) c'était une vieille envie qui me taraudait depuis des lustres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçue....Celles de ma photo étaient plantées sur le bord d' un petit chemin ...près d' un lavoir ...:-))

      Supprimer
  22. ... Encore et encore Bobin ! on ne s'en lasse pas ! Merci Mathilde de nous balader dans les belles allées de tes mots et tes photos.. magnifique bol d'air frais à visiter tes imprévus radieux, et pour le partage, .... immensément poétique ton billet !... merci.. toujours...
    bisous matinaux.
    Den

    RépondreSupprimer
  23. C'est aussi pour cela que l'on a envie de tourner les pages des carnets de Mathilde : parce que l'on y cherche et qu'on trouve l'imprévu .

    RépondreSupprimer
  24. Que tes imprévus sont beaux! Tu vis dans un petit Paradis ou ton oeil transforme la réalité en Paradis. Finalement peu importe!!!
    On ne se lasse pas de Bobin tant ses mots sonnent juste!
    Grosses bises à toi chère Mathilde!

    RépondreSupprimer