mardi 20 mai 2014

Dans la lumière d' un soir ...





le grand éclairagiste des mondes
me conviait à son festival ...

C' était  la fin du diner au jardin ,
l' air était doux , 
la musique de la fontaine 
portait à la rêverie .







Un rayon se posa sur mon allium " oublium  ? "
qui , un instant mis en lumière , rayonnait de beauté .


rendant un peu jalouses celles qui n' avaient pas droit
aux feux de la rampe ...!


 En tenue de soirée un groupe d' amis , parfumé à l' envie
m' eninvra ..




 Une belle éblouie
  clignait un peu des yeux ,
pas l' habitude des honneurs ,
mais comme elle était élégante
dans sa petite robe noire ...
Serait-elle à la hauteur
sur les marches au tapis rouge ... ?









Quand à elle , toute de vieille dentelle vêtue ,
elle n' avait pas envie de sortir , elle ne rêvait que de draps de soie ...!!


Ces demoiselles , l' oreille attentive ...


guettaient "  la note bleue " ,



tandis que les derniers arrivés dans ce royaume
rougissaient de plaisir
autant  que de confusion ,
tellement étonnés de
 faire partie du spectacle ;
le spectacle d' un simple
" bonsoir "
en mon jardin... :-)




"  Cette nuit , rêver de vivre
À l' intérieur de la fleur ,

Participer à tout ce qui l' occupe ,
En savoir sur elle
Autant qu' elle-même ,

Ou bien s' imaginer
Que l' entourage

Est le calice d' une fleur , et vivre
La fleur que l' on est . "

                                                         C 'est Mr Guillevic qui l' a dit ...

30 commentaires:

  1. Quelle poésie des mots et du regard !

    RépondreSupprimer
  2. Quelle merveilleuse page !!!
    Je suis enchantée
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Superbes photos comme à l'habitude... sans paraphraser Claude François, mais le texte de Monsieur Guillevic est superbe !!! est va si bien avec tes fleurs !!! Tu es une artiste Mathilde et ça me ravit de te connaître ! Tu es notre poétesse de la photo et la personne qui trouve la poésie adéquate !!! Bravo Mathilde, inonde-nous de tes photos et de tes poèmes choisis. Encore "un" mot ! merci de tout cœur ! Bisous !

    RépondreSupprimer
  4. Que dit la 2° photo ...? Ça c'est le bouquet ..!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Rien que le titre qui a attiré mon regard m'a fait comprendre que je prendrais un bain de beauté florale dans ton jardin !!!
    Tes iris sont magnifiques et toutes les autres d'ailleurs !!
    Et les mots de Guillevic...
    Soit dit en passant je préfère, et de loin, ton festival !!!
    Bises et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  6. Ton jardin, tes fleurs ne sont que poésie. Merci de nous avoir fait partager ces beautés. Tes mots et ceux de Guillevic vont à ravir avec avec tes fleurs soignées avec amour.
    Bisous et douce soirée ma chère Mathilde.

    RépondreSupprimer
  7. J'aimerais beaucoup partager, pour de vrai, cette soirée au jardin.les iris sont magnifiques et les pivoines sont en bouton. de la poésie à fleur de regard.merci.

    RépondreSupprimer
  8. Pierre de Ronsard et ta Clématite, quelle merveille ! Le reste aussi d'ailleurs, je m'aperçois grâce à toi qu'il va falloir que je rectifie un élément manquant ou presque au jardin...les iris ! Merci Mathilde pour ce partage !

    RépondreSupprimer
  9. A l'ombre de la beauté des fleurs de ton jardin, naissent tes mots qui n'ont rien à envier à personne
    Beaucoup de plaisir à contempler les images
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  10. Dans l'eau que je puise
    scintille le début
    du printemps
    Bisous du soir .
    Maman mule

    RépondreSupprimer
  11. Quelle magnifique billet tout en douceur!!! Superbe toutes ces fleurs!!! Bise et bon mercredi dans la douceur!

    RépondreSupprimer
  12. Un moment magnifique pendant l'heure bleue.

    RépondreSupprimer
  13. que dire, sinon que tout est beau, l'ambiance, le texte, les images.........;harmonie bienfaisante!

    RépondreSupprimer
  14. C'est un moment de grâce, quel beau voyage tu nous offres là Mathilde, vivre la fleur est une expérience magnifique. Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
  15. Gracieux billet Mathilde qui permet la balade à travers ton jardin... merci pour le partage... si belles photos... et les mots qui les habillent... BiSoUs.
    Den

    RépondreSupprimer
  16. Une page féérique autant par les photos que par tes mots , une balade de rêve.
    Le poème de Guillevic est très beau.
    Douce soirée, bises Mathilde

    RépondreSupprimer
  17. Ton billet est plein de lumière, dans les photos et dans les mots ; les balades chez toi sont toujours un régal, apaisantes et belles :-)

    RépondreSupprimer
  18. Un moment délicat dans ton jardin de rêve Mathilde, merci , je reviendrai au soir tombant pour en déguster les sucs pleins de douceur et d'enchantement...
    Bisous du matin

    RépondreSupprimer
  19. Que de fleurs dans ton jardin!!

    RépondreSupprimer
  20. Je vais me glisser dans le commentaire d'Alain Niala, celui de Denise, celui de Passion qui font écho à mon coeur et aux mots que j'aimerais t'écrire. Mais tout est dit et bien dit !
    Vive toi Mathilde et ton sens poétique des images et des mots !
    Merci pour Bobin !

    RépondreSupprimer
  21. L'éclairagiste là-haut fait tellement bien les choses ! Et parfois il nous envoie un peu de gris pour mieux apprécier la lumière ensuite.
    Une belle série de photos accompagnées de beaux mots de Guillevic. Bravo !

    RépondreSupprimer
  22. Très belle série fleurie. J'aime particulièrement la 3. Ce mélange de vieilles choses, de clématites et de roses me fait toujours rêver...

    RépondreSupprimer
  23. Oh, ce poème de Guillevic, touchant ! Et très ... spirituel dans sa profonde simplicité. Tes photos nous donnent vraiment envie de devenir la fleur que l'on est =^.^= Bon dimanche Mathilde.

    RépondreSupprimer
  24. La fleur que je suis : Violette en claquant les voyelles détachées et finalisant sur les dernières du prénom. Je ne cesserai de vanter ton jardin et ses fleurs.

    RépondreSupprimer
  25. Quel magnifique roman photos! :)

    RépondreSupprimer
  26. Coup de coeur tout particulier pour ton allium, Mathilde ! J'avais oublié :-)
    Belle semaine à toi !

    RépondreSupprimer
  27. L'instant semble ne cesser de renaître au coin de ton joli jardin.
    A moins que là... Enfin, il s'arrête ?
    Quelques notes d'eau, le jeu des ombres, un brin d'air
    font parfois d'une pause toute une danse dévoilée.
    Sont comme des ballerines tes demoiselles du soir...
    On s'en approche sur la pointe des pieds...
    Et on n'a comme plus envie de repartir...
    A tes douces soirées...
    Lydaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La trasmission de pensées j' y crois très fort...:-)
      Ces jours-ci je me disais : que devient-elle ... ?
      Était-elle en bonne santé ou en partance vers quelques horizons nouveaux...?
      Très heureuse de ce doux zéphyr de ton chez toi , je vous embrasse tous les trois très affectueusement ...:-)

      Supprimer