mardi 6 octobre 2015

L' Aubrac de mes sandales !

J' ai donc écouté Cabrel,
je suis partie faire un tour ... respirer le grand air ,
ce grand air qui parle d' amour et dont je me souviens toujours ... :-)


" C' est quoi ces histoires
De fleurs , de saisons
D' oiseaux bizarres
Qui viennent et qui s' en vont ?


" C' est pour que tu comprennes
Que je m' accroche
Aux choses qui reviennent ..."


" Autour des maisons
Un autre été flamboie
Quelques oisillons
S' envolent déjà... "


" Les gens absents 
C' est bien ça l' ennuyeux
Ils tournent tout le temps
Là devant nos yeux ... "


" On croyait défaire
L' étreinte d' un coup sec
Et puis finalement 
On se réveille avec ..."


" Juste une question
Est-ce que ça dure toujours
Ces manies  qu' ils ont 
De tourner autour ?


" On parle en dormant
Est-ce que c' est bien normal ?
Les gens absents
      Tout leur est égal ..."


" En haut des pylônes
Les oiseaux voyageurs
Comme des guetteurs


" Les fleurs et les hommes
En perdent leurs couleurs ...


  " Et toujours personne
Sur le répondeur ..."






Au bout de ma balade , 
émerveillée ,
je contemplais mon royaume
quand je sentis la tendresse d'une présence ...





Troublée je me retournais ,
mes yeux dans les siens j' y devinais le regard des miens ...!

               Comme si ...
                                        Comme si ...

***

Les chemins de ma balade se situent sur le versant méridional de l' Aubrac , autour du  Mas de Muret  , de  Bonalbert , du Pic de Mus et du Pic de Muret ... 
Cabrel m' a soufflé des extraits de sa chanson " Les gens absents "

À bientôt

24 commentaires:

  1. Cette joie un peu triste venant vers nous chercher une caresse ... comme l'oiseau sur la tombe nous régalant de son chant ... ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Triste balade dans les mots de Cabrel qui cherche son absente dans ces beaux paysages mais je suis certaine que l'espoir se cache au détour d'un chemin..
    Merci pour ce moment poétique, un brin mélancolique mais tellement beau !
    Bonne soirée et ton Balbuzard est là près de toi
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Une balade et une ballade... En beauté... de quoi se réjouir et bien commencer sa journée...

    RépondreSupprimer
  4. Oui, j'ai compris entre les mots...par les chemins de l'Aubrac... l'absence à la recherche d'une caresse.... je vous embrasse tous les deux... Den

    RépondreSupprimer
  5. C'est beau, oui très beau chère Mathilde. J'aime ton billet empreint d'un brin nostalgique mais tout en douceur avec les mots de Cabrel.
    Merci pour toute la tendresse que tu y déposes ♥
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Que c'est beau! Bise et bonne journée toute douce!

    RépondreSupprimer
  7. Comme tu as bien fait d'écouter Cabrel... et de nous faire partager cette merveilleuse balade...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me régale tellement des tiennes ...si tu savais ...:-)

      Supprimer
  8. Ces absents qui tournent autour de nous, c'est pour ne pas qu'on les oublie !
    Il y a cette photo 8 qui me rappelle la Barre des Cévennes
    Bonne soirée Marhilde

    RépondreSupprimer
  9. Un paysage magnifique qui a permis aux mots de Cabrel d'y trouver sa source.Les absents sont toujours près de nous.
    Douce soirée, bises Mathilde

    RépondreSupprimer
  10. Ah l'Aubrac... Je le connais mieux coté Aveyron, mais il est merveilleux de tous les cotés.
    Merci pour ces superbes photos, Mathilde, gros bisous à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ET oui Nath ...l' Aubrac a de multiples visages ...:-)

      Supprimer
  11. Merci Mathilde pour cette balade en présence de ces gens absents toujours lå ☺
    Bisous bon dimanche

    RépondreSupprimer
  12. Merci, pour cette superbe balade, comme une envie d'aller y user mes sabots ..
    Bisous du dimanche soir et à bientôt.
    Maman mule

    RépondreSupprimer
  13. J'aime bien "En haut des pylônes/Les oiseaux voyageurs/Comme des guetteurs" et la photo que tu as déposée dessous, même si ce n'est pas vraiment un oiseau voyageur ... C'est beau la passion d'une région. Bises Mathilde.

    RépondreSupprimer
  14. Magnifique ! Et cette rencontre... "Comme si...Comme si..." !!! Bises. brigitte

    RépondreSupprimer
  15. Tu me donnes envie de découvrir cette belle région !

    RépondreSupprimer
  16. Une belle chanson pleine de poésie et une super belle balade
    dans un endroit que je ne connais pas du tout !
    Bisous et belle journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  17. Et mon corps a frémit sous les mots - coeur du poète et tes photographies pleines de ces souvenirs qu'on voudrait légers et qui se font lourds parfois comme des pierres . . .
    Merci Mathilde pour cette merveille que tu offres à notre esprit, à notre âme et à tous les Nôtres !

    RépondreSupprimer
  18. Lire tes mots, et re- entendre ceux de Cabrel
    Voilà une belle journée qui commence sur tes photos de l'Aubrac,
    Balade, imprégnée de présence, à jamais à tes pieds.
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  19. Quel beau billet Mathilde, il est si touchant le regard de ce joli chien !
    Quand aux photos de l'Aubrac et les paroles de Cabrel que j'aime tant tu as su leur trouver des images qui les transcendent !
    Merci Mathilde

    RépondreSupprimer