jeudi 24 juillet 2014

J' ai lié ma botte ..!



      


Dans les grandes plaines de Beauce
les vieux moulins demeurent
les témoins du passé .
On n' a plus besoin d' eux ,
sauf pour faire joli dans le paysage ...






Dès le matin les monstres de " moiss-batt " ronronnent et jusque tard dans la nuit elles battent leur plein ;
les blés sont mûrs ...:-)


Loin de là , il n' y a pas si long temps ,
dans son petit lopin de terre , sous le regard du vieux poirier 
le cliquetis de sa première faucheuse l' enchante !
Elle ... allait avoir du travail .
Chapeau de paille sur la tête , le panier du goûter à la main 
moi,  je la suivais avec le mien .
En s' avançant , son regard toisait la tâche à accomplir .
Elle embrassait alors un petit tas de blé coupé ,
tirait dix brins de paille , tassait la botte avec son genoux 
et la liait d' un geste précis et rude  ... elle ne se délierait pas ...!


Je vous parle d' un temps que les moins de ...? ne peuvent pas connaître ...!
C' est en pensant à eux que j' ai ramassé quelques brins de
" blé tendre et barbu "...


je les ai assemblé à ma manière ,


pour faire une belle boule de blés d' or ,
que j' ai posée sur mon buffet .
Couché ou debout ...?


Le soir du retour d' il y a longtemps ,
j' étais rentrée avec trois poires dans mon panier
 à la bouche une paille à mâchonner et
dans la tête plein de souvenirs engrangés ... la preuve ..! :-)

                                                 À tous je souhaite un bel été

27 commentaires:

ANNE a dit…

J'adore ces réalisations de paille, j'avais l'intention de faire une déco, j'ai ramassé du triktikal, bien joli, mais je n'ai pas fait la déco, reste un bouquet.......

Fifi a dit…

Couché. :-)
Encore une billet tout entier de poésie, de belles images et de douce nostalgie !
Bisous d'été, Mathilde !
Bel été à toi aussi !
N'oublie pas de me faire signe...

Passion a dit…

Superbe!
beauté, simplicité, gaieté...et ça chante!!! voilà qui présume d'une belle journée...
Bises

Le monde dÖ a dit…

Voilà qui donne envie de simplement se promener au bord de champs de blé, de profiter du bel été et... qui sait, de croquer un morceau de pain, tout chaud...

Maria Lina a dit…

Oh, quelle belle réussite, ta boule est superbe!!! Bise et bon vendredi tout en douceur!

Aifelle a dit…

Bel été à toi également Mathilde. Je me souviens quand j'étais enfant et que nous suivions les tracteurs en glanant .. et le chewing-gum que nous faisions en mâchonnant les grains. Et certaines étaient habiles pour les décos :-)

Unknown a dit…

Comme tu as raison ...c' est si bon une belle tranche de miche de pain de seigle , par exemple , avec de la confiture de myrtille tartinée dessus , par exemple...?
Bel été à toi aussi

Unknown a dit…

Tu as raison Aifelle ...des grains de blé non traité ...comme on en fait plus ...un régal ..:-)
De tout coeur je t 'embrasse

Jackie a dit…

Quel bel article…
Merci

Denise a dit…

Ton billet sent bon l'été, Mathilde et la boule de blé est superbe. Cela fait une magnifique décoration.
Je te souhaite de très belles vacances ensoleillées.
Bisous

naline a dit…

Il est temps que j'aille lier une petite botte avant qu'ils ne soient tous moissonnés !
Belle fin de semaine !

LOU a dit…

Ah aujourd'hui, je parviens dans ta boîte aux lettres pour y déposer les miennes... Attachante ta botte aux secrets de Nevers ? en référence au chevalier de Pardaillan (je ne sais plus). Enfin comme d'habitude des liens sans queue ni tête :) Je reconnais l'apparence des livres du Temps qui me guide dans les recettes de bouche ou d'estomac. Chez certain(e)s des épis de blé dans la demeure sont signe de bonheur souhaité, sur certaines portes botte ou couronne pour le même effet.
Trop belles tes images au blé doré !

Tomochi a dit…

Bonjour Mathilde

Ah , c'est joli ce bouquet de blés .
Sur le nord du Japon on fait souvent des chouettes de paille , parce qu'on dit que ça porte bonheur .

A toi aussi , bel été !
Gros bisous estivaux de Hanoï
Tomochi

erato a dit…

Un billet tout poésie , tout souvenir d'un passé pas si loin pourtant.
De superbes photos , le bouquet de blé est magnifique .
Quand j'étais plus jeune je mâchais les grains de blé pour en faire du chewing gum !
Belle soirée, bises Mathilde

ptitlapin a dit…

Le blé qui résonne d'été, blé d'or qui conte le soleil. Tes promenades sont toujours si émouvantes.
Gros bisous aux grains qui volent dans le vent.

xxx a dit…

J'aime ta façon de caresser les blés. Promesses d'un bel été...
J'aime beaucoup tes photos.

marine D a dit…

Quel joli bouquet champêtre ! Hélas ici on voit surtout du maïs qui à présent coupe l'horizon et demande beaucoup d'eau...
Je me suis réinscrite chez toi , cela n'avait pas marché...
Plein de nostalgie même si le travail était dur mais aujourd'hui rien ne change, les gros mangent les petits qui ne peuvent plus survivre...
Je t'embrasse Mathilde

FRANKIE PAIN a dit…

a la femme fermière que je fus mais surtout à mes grands parents cette ode à brin de blé et surtout dans la Beauce le grand moulin de France en production bel hommage à notre pain quotidien

marine D a dit…

Il est bien joli ce moulin ainsi que la vieille photo avec les boeufs...
Je ne sais pas quel est ton "fil de soie" avec lequel tu ne perd pas le chemin vers les blogs amis, sans doute une autre manière de procéder, enfin l'essentiel est de ne pas se manquer Mathilde, et pour ce qui est des doigts le jardin ne vaut rien à mon arthrose ...

Plumes d Anges a dit…

Ces images de moulins et de blés sont évocatrices de bonheur et de paix... dans l'inconscient collectif, le pain quotidien semblait assuré, peut-être ?... Bel été à toi aussi chère Mathilde, que le soleil continue à briller dans ton cœur. Bises. brigitte

♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸ a dit…

la super classe tout simplement...il a fait bien chaud...et heureusement ...les blés sont bel et bien coupés....machines qui font tout....
bonne vacances à toi également

lydaine a dit…

Une flamande se souvient aussi... Ces jours-là, l'air chaud couvait les champs d'un parfum épicé et le soleil semblait frapper plus dur encore les besogneux à l'ouvrage.
Mais je n'ai jamais connu le moulin familial... Il fut démonté avant ma naissance, seules ses ailes ont été ramassées pour être accrochées sur un de ceux qui aujourd'hui ne font plus que poser.
J'aurais aimé l'entendre grincer en cherchant son vol...
Mais je me souviens fort bien d'un oncle qui lorsque, de rire, il se tapait les cuisses, se retrouvait de suite nimbé d'un nuage de farine. Nous, les mômes on en redemandait encore...
Tu vois, Mathilde, tu délies ma mémoire et j'm'en vais, moi, poser ton p'tit bouquet de blé, bien serré au milieu de mes souvenirs retrouvés.
Je t'espère le bel été et la mémoire douce,
je t'embrasse.

Unknown a dit…

Merci Lydaine pour tes mots qui font respirer les miens ...:-)
À toi aussi je souhaite un été plein de belles rencontres qui tisseront la mémoire de nos lendemains ...
De tout coeur je t' embrasse

Unknown a dit…

Ton hébergeur n' est pas le même que le mien , je ne peux donc pas t' expliquer ma façon de suivre ainsi mes blogs préférés...mais tu en fais partie ...
Bizouxxx

Unknown a dit…

Eh oui Marine...c' est toujours la même chanson...malheureusement..!

Unknown a dit…

Promis ...:-)

solene a dit…

Ton merveilleux billet réveille en moi de vieux souvenirs - en vacances chez ma grand-mère ,
j'avais été sacrée Reine de la Moisson et l'on m'avait monté sur le tas de paille ...
quel bonheur de repenser à cela - merci de me l'avoir rappelé , Mathilde ...
Doux bisous et belle journée (pluvieuse chez moi...)
Solène