vendredi 31 juillet 2015

Le vieux hameau

Non loin d' une voix romaine devenue chemin de St Jaques vers Compostelle ,
mes pas m' ont conduit vers quelques " feux " d' hier ... !


Derrière la fenêtre
cliquètent cinq aiguilles
grelotte la chaussette ...


Les lauzes luisent
dans la soue
le repos des cochons repus ...


Bienfaisante fraîcheur
le soleil déborde du chemin
la sieste pour le grillon ...


Le bois crépite ,
les mains dans la maie pour la pâte
le pain des âmes ...


Porte close et panier plein
goûter au pré
myrtilles glanées ...


Les chants d' hier
taillent les pierres du chemin
vers demain ... :-)


" L' air , accablé d' ardeurs , attend silencieux
Que l' ombre avec le soir descende enfin des cieux
Les chemins sont déserts , les portes sont fermées ,
Sur les toits du hameau , les petites fumées
Qui voudraient s' envoler agitent vainement
Leur fragile aile bleue , amoureuse du vent
Mais le vent , replié dans ses grottes , les laisse
A leur triste abandon qu' augmente leur faiblesse ..."


                                Charles- Ferdinand Ramuz
                                                                          " Été - 25 juillet 1903 - "


27 commentaires:

  1. Superbe ..!!! Avec tes mots ce hameau revit ..!!!

    RépondreSupprimer
  2. Il a raison Balbu, quelle belle émotion à t'accompagner pour visiter les quelques "feux" d'hier avec ton regard et tes mots !!!
    Décidément, tu as tous les talents
    Schmoutzy admiratifs ♥

    RépondreSupprimer
  3. Des bâtisses qui ont dû en voir passer du monde...
    Merci pour ce partage et très beau week-end.

    RépondreSupprimer
  4. Les vieilles pierres, c'est magnifique, même si la vie que les paysans y menaient devait être bien rude ! Bon week-end Mathilde. Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien rude en effet ... quand on voit la force déployée pour construire de telles demeures ...
      Je souhaite simplement que des hommes amoureux et courageux les fassent revivre..!
      On peut rêver ...?

      Supprimer
  5. Superbe lieu où le bois et la pierre, et tes mots, nous racontent la vie... celle d'avant...
    Ton regard a saisi l'essentiel... et nous spectateurs, imaginons les âmes revenues...
    Bon weekend et joli mois d'août

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C' est toujours surprenant ce que les pierres racontent...!!

      Supprimer
  6. C'est beau cet endroit. Cela invite à la méditation.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison ...le silence de ces lieux nous dit tellement de choses ...!!

      Supprimer
  7. Un superbe endroit calme assourdissant de bonheur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bonheur ..le bonheur ...!! Alain tu as déjà pensé aux lessives ...? :-)

      Supprimer
  8. Oh que c'est beau, j'adore ce lieux, tes clichés sont magnifiques!!! Bise et bon samedi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour aujourd' hui ce sera " Bon dimanche Marie Lina "
      Je t' embrasse

      Supprimer
  9. Des vieilles pierres qui laissent imaginer toute la vie qui s'est déroulée en ces lieux magiques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ET oui Cathy c' est incroyable comme ces vieilles pierres sont bavardes ...!!

      Supprimer
  10. Un hameau qui a tout son charme avec ses grosses pierres. Respect aux anciens qui avaient bien construit. Merci pour ce beau billet chère Mathilde et tes mots superbes. Une fois de plus, je suis émerveillée.
    Gros bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Denise ...on est si loin des batisses d' aujourd' hui ...:-)

      Supprimer
  11. Tes photos sont superbes et tellement authentiques qu'elles sont émouvantes.Elles me rappellent mes villages des plateaux de chez moi où j'aime me promener.
    Douce soirée, bises Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les villages abandonnés respirent toujours un passé qui me touche ...:-)
      Bisous Erato

      Supprimer
  12. J'entends la chaussette coquette grimper le long de ses aiguilles; j'entends les sabots des hommes épuisés de leur journée et les pas des femmes rentrant d'une belle cueillette de myrtilles sauvages.
    Oh oui, j'entends les bruits des cochons satisfaits et le vent du Nord qui passe sous la porte.
    Grâce à ta sensibilité si belle, merveilleuse, j'entends même le bruit léger de la farine qui vole quand les mains caleuses retirent le pain de la maie.
    Aaaahhhh !!!!! Mathilde, j'entends tes mots d'ange et je te REMERCIE pour leur douceur !
    Beau Dimanche chère chère Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand on trempe son âme dans le royaume de l' enfance ... on le déguste toujours comme un bonbon ...:-)
      De tout coeur je t' embrasse

      Supprimer
  13. Magnifiques couleurs des pierres et des mots...
    Kti

    RépondreSupprimer
  14. Une merveille ce hameau, et tu lui rend un bel hommage Mathilde !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  15. Merci beaucoup, c'est vraiment magnifique !!! Peux-tu me dire où c'est ? J'ai aussi marché sur ce beau Chemin de Saint-Jacques, bon dimanche à toi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En face du hameau de Bèz-Bédène et de son prieuré magnifique ..sur la commune de St Amand des Côts en Aveyron ...:-)

      Supprimer