lundi 19 juin 2017

De l' eau aux moulins ... ...



Ce week-end plein de soleil
André et Pimprenelle 
offraient aux amoureux des moulins 
la visite d' une propriété très privée , 
aujourd'hui' hui
transformée en havre de paix .

Le  temps était idéal pour  découvrir 
la vie  d' une forge d' autrefois .








C' est à Marchainville , près de Longny-au-Perche que
ces deux passionnés
s' emploient à mettre en valeur ce site historique ,
vestige de l' intense activité métallurgique de la région
jusqu' au XIX° siècle ..


Un merveilleux jardin nous accueille ... -)
La passion d' André nous fait immédiatement entrer dans le vif du sujet ...
Dans la région il y avait tout : le minerai , le bois et l'eau ...
Installée sur la Jambée , la force motrice de l' eau et de la roue
faisaient  fonctionner les soufflets de la forge .


Construit au début du XIII° siècle
Rainville faisait partie d' un ensemble industriel
constitué de trois moulins alentours ...
Ici on produisait déjà du fer dès le début du XIV° siècle ..
Les seigneurs du moment confiaient l' exploitation de ces lieux
à des " maîtres de forge "
qui employaient une main d' oeuvre locale très importante .
C' est ainsi que trois cent familles furent plongées dans la misère
lorsque l'activité cessa pendant 30 ans à la fin du XVII° siècle .


Au XVIII° siècle, une roue à aube actionnait des soufflets
pour obtenir dans le haut fourneau le degré nécessaire à la fusion de la fonte .
Elle n' existe plus aujourd'hui' hui ...
Pendant la Révolution , la forge fut très sollicitée
pour fournir des armes à la République ...


Les piliers et la structure de la Halle aux vins de Bercy
ainsi qu' une grande partie des canalisations parisiennes en fonte ,
comptent parmi les dernières productions traditionnelles
du haut fourneau de Rainville .
Victime de la concurrence d' industries métallurgiques plus modernes
il s' éteint en 1872 ...


Aujourd' hui , ces lieux du labeur d' autrefois se sont transformés
en  un jardin plein de charme qui incite au farniente ...


La gloriette pleine de fleurs mettait un point final à la visite ...


Les étangs alentours me  confirmaient les propos d' André
ici il y avait tout :
le bois pour la chauffe ,  le minerai nécéssaire ,
tel ce gros pavé or ici à gauche juste près du bord ,
  l' eau aux reflets d' or du fer en était la preuve ,
du moins je voulais le croire ... ??
                              
                                                      me manquait juste une libellule ... :-)



12 commentaires:

  1. Magnifique instant de voyage.... au coeur du labeur devenu fleurs et farniente dans ce si joli jardin, comme tu sais si bien les imaginer.
    Merci douce Mathilde...
    Bisou amical.
    Den

    RépondreSupprimer
  2. Sérénité ! Ces endroits sont très agréables. Mon frère a restauré un moulin dans le 47, face au moulin des tours de Henry Iv. C'est un plaisir d'y faire halte. Ils ont fait un gîte, si le coeur vous en dit... 😉

    RépondreSupprimer
  3. Oh la la ! Mais quel endroit magnifique ! Il doit faire bon s'y poser.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. Bel endroit et superbes photos !

    RépondreSupprimer
  5. Quel cadre magnifique et endroit bucolique. C'est une petite merveille.
    Merci chère Mathilde de ton beau billet :-)
    Mes bisous

    RépondreSupprimer
  6. Oh wow, quel magnifique endroit, tout est tellement beau, superbe! Bise bon mardi tout en douceur!

    RépondreSupprimer
  7. Ah le farniente, au son de l'eau qui coule et à l'ombre !

    RépondreSupprimer
  8. On peut vous suivre partout, la beauté est toujours au rendez-vous !
    Schmoutz !!!

    RépondreSupprimer
  9. Oui, André semble avoir raison, c'est un endroit de rêve, quelle beauté ! Bises ensoleillées, à bientôt Mathilde. brigitte

    RépondreSupprimer
  10. Où que tu ailles Mathilde, tu sais nous faire aimer le lieu car tu en parles avec infiniment de poésie.
    C'est encore le cas dans ce billet!
    Merci pour la balade.
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. Quelle belle invitation au voyage et à la découverte! Vos photos sont étonnantes!

    RépondreSupprimer