dimanche 23 septembre 2018

Étrange abbaye que celle de N.D du Breuil-Benoît ...

Le monastère du Breuil-Benoît fut fondé par Foulques de Marcilly en 1137
il rejoignit l' ordre cistercien dès 1147 .
Cette même année , le fils de Foulques , Guillaume de Marcilly 
part avec la seconde croisade . Prisonnier des sarrasins 
 il fait voeu de faire construire une église s' il en réchappe ...!
Revenu sur ses terres  , il tient sa promesse ...
et  fait élever une grande abbatiale dès 1190 .
Elle est consacrée en 1224



Une belle histoire commence sur les terres de Marcilly
à la frontière entre l' Eure & Loir et l' Eure
Visible  de nulle part , 
elle est posée dans une grande clairière entourée de bois ...
Point de fioritures ...la simplicité , la rigueur sont de mise 
 la règle de St Bernard  l' impose
Rien ne doit distraire la contemplation ...
Les vitraux sont blancs ... point de statues ni de clocher ...
seule une statue de Marie a droit de citée ... :-)


Pendant la guerre de Cent Ans, les anglais occupent l' abbaye 
qu'ils endommagent gravement .
Après restauration les moines se réinstallent , mais 
l' instauration de la commande amène le déclin de la vie religieuse
Les abbés commendataires mènent au Breuil une vie plus mondaine que monacale .
Au début du XVIIe siècle ils se font construire un vrai château 
pour leur rendez-vous de chasse ... !!
En 1769 l' abbaye ne compte plus que deux religieux ...


En 1791 , suite à la révolution , l' abbaye est vendue  comme bien national
Le domaine est morcelé en plusieurs lots
le cloître  la salle capitulaire , le transept sont détruits ...
En 1842 , le comte de Reiset rachète Le Breuil...
De grands travaux sont entrepris :
La nef de l' église béante est enfin fermée d' un mur percé d' une rosace ..


Un clocher est érigé pour faire plus église à son goût ...
Ministre de Napoléon III, le comte transforme l' abbaye en musée ...!!


Les souvenirs de voyages côtoient des statues anciennes ...
C 'est un mélange très bizarre en lieu et place de l' autel d' autrefois ..


Tout autour , des vitraux colorés , religieux ou non habillent les ouvertures ..


Trois fantômes de statues contemplent l' espace du cloître
entièrement détruit ...


Après sa mort en 1905 , le domaine est de nouveau revendu et l' église délaissée .
Tout se dégrade à nouveau


C' est en 1995 que M. et Mme Marin rachètent l' abbatiale
Après de très lourds travaux
l' abbaye a retrouvé son lustre d' antan ...
En rentrant dans l' église désacralisée depuis longtemps
on admire la décoration , les peintures , les statues , les vitraux
si loin de la simplicité cistercienne ...


Ici les détails de la rosace aux blasons 


Là , un semblant d' autel imaginé par M. le comte de Reiset ...
Il était bizarre hein ..?


Après de longues années de restauration l 'église est sauvée


La nef a retrouvé sa couverture de tuiles plates ..
et une croix de pierre a été hissée au faîtage en signe de renouveau ..
La volonté et les soins attentifs de ses propriétaires ont sauvé d'une ruine certaine
la seule église cistercienne encore debout en Normandie ... :-)

Merci M. Martin
pour cette visite si riche de détails aussi interessants que savoureux
Longue et belle vie au Breuil ...!


dimanche 5 août 2018

On dirait le sud ... !

C' est un endroit qui ressemble à la Louisiane ,
à l' Italie...




Il y a des vaches qui saluent les gens qui passent ...
et c' est joli


On dirait le sud  ,
le temps dure longtemps ..


Et la vie sûrement 
Plus d' un million d' années ...


Il y a plein de chiens


Il y a même un chat ,
pas de tortue , pas de poissons rouges ..


mais il ne manque rien ... !


Un jour ou l' autre il n' y aura plus de guerre  ,


ce s' ra joli ...


Tant pis pour le sud 


C' était pourtant bien ... !


On aurait pu y vivre
encore quelques soirées ,
Et toujours en été ... :-)

                                                                 Merci Nino de m' avoir accompagnée ..!
                                                                                 À bientôt


samedi 30 juin 2018

Les racines des Bourbons : Souvigny - Allier -

Charmante bourgade  médiévale du Boubonnais ,
Souvigny , fille de Cluny
fut autrefois la nécropole des ducs de Bourbon  ...


Les vieilles maisons de la place , bercées par le chant de la fontaine 
font la sieste ... :-)


D' ici on devine le prieuré ,
mais sur la place c' est 
l' église  Saint Pierre  Saint Paul qui s' offre d' abord à nous .
Elle fut proclamée sanctuaire de la paix par 
Mgr Laurent Percerou
évêque de Moulins le 7 mai 2017 ...
un enfant d' Eure et Loir  ... tiens tiens ...!


En l'an 916, Aymard , premier ancêtre des Bourbonsconnu
donne ses terres de Souvigny à Cluny
avec l' église qui s' y trouve .
Vers 950 commence alors ici une vie monastique
selon la règle de St Benoît ... prie et  travaille ...








Mais poussons la porte 
et entrons
dans l' histoire de France ...






L' intérieur surprend par sa grade dimension
Mayeul, abbé de Cluny pendant 40 ans meurt à Souvigny
Sa sainteté et ses miracles attirent les foules , rois et papes .
Odilon lui succède pendant 55 ans .
et durant son temps  fait agrandir l' église .


Dans le bas-côté de droite , une armoire à reliques en pierre du 15ème siècle
leur est consacrée ,
elle est fermée par quatre volets de bois ornés de peintures


Un peu plus loin ,"  la chapelle vieille " abrite le tombeau de 
LouisII de Bourbon et de sa femme Anne d' Auvergne .
Les deux gisants en marbre sont d' un grand réalisme malgré les mutilations ...


L'orgue exceptionnel à l' acoustique idéale fut construit en 1783 par
François Henri Cliquot
Il a échappé à toute transformation , c' est un témoin rare 
de la facture d' orgue classique a son apogée ...


Sur le transept de gauche on découvre " La chapelle neuve "
qui abrite le tombeau de 
Charles 1er (1456et de sa femme Agnès de Bourgogne (1476)
Les gisants revêtus de manteaux aux larges plis 
reposent sur une dalle de marbre noir .

Depuis la dernière découverte de gisants en 2001 les fouilles se succèdent,
En 2006 , fût découverte la sépulture inviolée du "Bâtard "de Bourbon 
Jean de Rochefort  (arrière-petit-fils de St Louis )


Chambres d' hôtes , herboristerie , galerie d' art ... ? !!
Une enseigne qui nous rappelle qu' il faut vivre avec son temps ..


L' entrée de l' abbaye est imposante ...


À l'intérieur , je fus surprise de découvrir qu' aujourd' hui , ces lieux 
ne sont plus consacrés aux soins de l' âme mais aux soins du corps ...!!


Je jardin abrite des arbres majestueux 
mais il a été divisé en deux ... l' autre partie étant réservée au cloître 
il faut passer par le musée pour y accéder ... 
mais ce dernier était fermé ... dommage .. !


La bourgade clunisienne  même si elle est bien restaurée , à mon avis ,
a besoin de la patine du temps 
pour retrouver une certaine homogénéité ...


" T' es jamais contente " me souffle Balbuzard en entrant dans le domaine de 
" La chambre des comptes du Bourbonnais "
fondée en 1374 par 
le " Bon Duc " Louis II de Bourbon...

Un Bon Duc qui crée des impôts ...?
Il faisait trop chaud pour parler de Duchés , de Comtés , de Baronnies 
en un mot de pouvoir , de gestion et donc de finances ... !!
Alors  je songeais un peu  comme William Camden
" Les pensées sont exemptes d' impots .."
heureusement ... 
moi , j' avais envie de me faire payer  un pot ... 
                          
                                                    mais ... assez frais ... !! :-)