dimanche 5 août 2018

On dirait le sud ... !

C' est un endroit qui ressemble à la Louisiane ,
à l' Italie...




Il y a des vaches qui saluent les gens qui passent ...
et c' est joli


On dirait le sud  ,
le temps dure longtemps ..


Et la vie sûrement 
Plus d' un million d' années ...


Il y a plein de chiens


Il y a même un chat ,
pas de tortue , pas de poissons rouges ..


mais il ne manque rien ... !


Un jour ou l' autre il n' y aura plus de guerre  ,


ce s' ra joli ...


Tant pis pour le sud 


C' était pourtant bien ... !


On aurait pu y vivre
encore quelques soirées ,
Et toujours en été ... :-)

                                                                 Merci Nino de m' avoir accompagnée ..!
                                                                                 À bientôt


samedi 30 juin 2018

Les racines des Bourbons : Souvigny - Allier -

Charmante bourgade  médiévale du Boubonnais ,
Souvigny , fille de Cluny
fut autrefois la nécropole des ducs de Bourbon  ...


Les vieilles maisons de la place , bercées par le chant de la fontaine 
font la sieste ... :-)


D' ici on devine le prieuré ,
mais sur la place c' est 
l' église  Saint Pierre  Saint Paul qui s' offre d' abord à nous .
Elle fut proclamée sanctuaire de la paix par 
Mgr Laurent Percerou
évêque de Moulins le 7 mai 2017 ...
un enfant d' Eure et Loir  ... tiens tiens ...!


En l'an 916, Aymard , premier ancêtre des Bourbonsconnu
donne ses terres de Souvigny à Cluny
avec l' église qui s' y trouve .
Vers 950 commence alors ici une vie monastique
selon la règle de St Benoît ... prie et  travaille ...








Mais poussons la porte 
et entrons
dans l' histoire de France ...






L' intérieur surprend par sa grade dimension
Mayeul, abbé de Cluny pendant 40 ans meurt à Souvigny
Sa sainteté et ses miracles attirent les foules , rois et papes .
Odilon lui succède pendant 55 ans .
et durant son temps  fait agrandir l' église .


Dans le bas-côté de droite , une armoire à reliques en pierre du 15ème siècle
leur est consacrée ,
elle est fermée par quatre volets de bois ornés de peintures


Un peu plus loin ,"  la chapelle vieille " abrite le tombeau de 
LouisII de Bourbon et de sa femme Anne d' Auvergne .
Les deux gisants en marbre sont d' un grand réalisme malgré les mutilations ...


L'orgue exceptionnel à l' acoustique idéale fut construit en 1783 par
François Henri Cliquot
Il a échappé à toute transformation , c' est un témoin rare 
de la facture d' orgue classique a son apogée ...


Sur le transept de gauche on découvre " La chapelle neuve "
qui abrite le tombeau de 
Charles 1er (1456et de sa femme Agnès de Bourgogne (1476)
Les gisants revêtus de manteaux aux larges plis 
reposent sur une dalle de marbre noir .

Depuis la dernière découverte de gisants en 2001 les fouilles se succèdent,
En 2006 , fût découverte la sépulture inviolée du "Bâtard "de Bourbon 
Jean de Rochefort  (arrière-petit-fils de St Louis )


Chambres d' hôtes , herboristerie , galerie d' art ... ? !!
Une enseigne qui nous rappelle qu' il faut vivre avec son temps ..


L' entrée de l' abbaye est imposante ...


À l'intérieur , je fus surprise de découvrir qu' aujourd' hui , ces lieux 
ne sont plus consacrés aux soins de l' âme mais aux soins du corps ...!!


Je jardin abrite des arbres majestueux 
mais il a été divisé en deux ... l' autre partie étant réservée au cloître 
il faut passer par le musée pour y accéder ... 
mais ce dernier était fermé ... dommage .. !


La bourgade clunisienne  même si elle est bien restaurée , à mon avis ,
a besoin de la patine du temps 
pour retrouver une certaine homogénéité ...


" T' es jamais contente " me souffle Balbuzard en entrant dans le domaine de 
" La chambre des comptes du Bourbonnais "
fondée en 1374 par 
le " Bon Duc " Louis II de Bourbon...

Un Bon Duc qui crée des impôts ...?
Il faisait trop chaud pour parler de Duchés , de Comtés , de Baronnies 
en un mot de pouvoir , de gestion et donc de finances ... !!
Alors  je songeais un peu  comme William Camden
" Les pensées sont exemptes d' impots .."
heureusement ... 
moi , j' avais envie de me faire payer  un pot ... 
                          
                                                    mais ... assez frais ... !! :-)


vendredi 22 juin 2018

St Rémi et Reims ...

Poursuivons notre visite de Reims
 Il ne fallait pas manquer 
la basilique romano-gothique de St Rémi
C' est une des plus remarquables  réalisations de l' art roman
dans le nord de la France
Elle fut construite sur l' emplacement de l' ancien bourg médiéval ..


Longue de 126 m elle impressionne par sa profondeur
et le sentiment d' intimité qu' elle procure ...
Elle a été construite au XIe siècle pour abriter les reliques de St Rémi
l' évêque qui baptisa Clovis le premier roi des francs en 498 .
La couronne de lumière très royale est ornée de 96 bougies
représentant les 96 années de la vie de St Rémi ...


Son tombeau occupe le centre du choeur ...


On voit ici St Rémi baptisant Clovis à genoux
Celui-ci devait être baptisé pour pouvoir épouser sa très catholique Clotilde


Les dalles du choeur de l' abbaye de St Nicaise  - IVè siècle -
habillent le mur d' une  des chapelles ,
elles racontent des scènes de l' ancien testament ...
les gravures en creux sont en fils de plomb ... très cher pour l' époque ...!


Les personnages de la mise au tombeau , grandeur nature
sont en pierres polychrome ..
La dalle du tombeau porte la date de 1531
elle proviendrait d' une ancienne commanderie du temple
détruite en 1792 ...


Les fouilles et la tempête qui soufflait fort
ne nous ont pas permis de découvrir le grand portail
mais en sortant par un des côtés , une petite  histoire nous fut contée  :
En 1825 , invité au sacre de Charles X ,
Victor Hugo vint visiter ce quartier médiéval haut en couleur  ;
Il y rencontra une jolie gitane  , Esméralda ,
et Albert Nicart  , sonneur de cloches bossu de l' église St Rémi
surnommé " Quasimodo "
qui lui inspirèrent les personnages de son roman
Notre Dame de Paris ... !! :-)

                                 C' est pas fantastique l' histoire de France ...?