jeudi 10 novembre 2016

File la laine , tisse les jours

Soyez les bienvenus dans ce petit salon du 
Château de Villemonteix  en Creuse ,
pour fêter avec moi  un jour un peu  particulier ...


Voyons d' abord  comment , avec de multiples talents nouveaux on est passé 
  de la tapisserie ancienne ...
aux oeuvres plus modernes dont la région est le patrie ...


le grand Lurçat ayant  tracé le premier les chemins de cette modernité ... :-)


Qu'ils soient  de coton , de lin ou de soie ...


tous se tissent , s' enlacent, 
laissant l' esprit de chacun libre
de vagabondages subtilement exécutés et ô combien surprenants ...!


Que ces tissages soient de " haute lisse " tissage perpendiculaire
ou de " basse lisse " tissage horizontal ...
Qu' ils soient anciens ou modernes


tous ont gardé les mêmes techniques ... tous sont préparés avec soin ...
ici , les  " chapelets " de fils couleurs préfigurent le tableau
exactement comme un peintre  prépare sa palette ...


Cette oeuvre en laine de Benjamin Hochard
reçue le deuxième prix en 2010 de la cité de la tapisserie
et fut réalisée à Felletin par les ateliers Pinton .


Le projet " Confluentia " de Bina Beitel
nous montre  ici l' alliance entre les meubles tapissés et
un tapis raz d' Aubusson ... Premier prix de l' édition 2012 ...!


Le projet de cette tapisserie " Peau de licorne " fut dessiné avec ordinateur par Nicolas Buffe
La tête et les sabots en porcelaine de limoges
ont été réalisés par le Centre de Recherche des Arts du Feu et de la Terre ...

Le musée international de la tapisserie inauguré début juillet à Aubusson
est une merveilleuse réalisation à ne pas manquer si vous passez dans la région ...

Je vous disais au début que ce jour était un peu particulier ..?


En effet mon blog a 9 ans ces jour-ci...
et comme vous pouvez le constater sur l' envers d' un travail ...
il s' effiloche un brin ... !!
Je ne sais ce qu' il deviendra ... ?
Cette occasion me permet de vous remercier toutes et tous
 pour vos visites et vos commentaires ... si nombreux ...
Sachez que malgré mes silences
vous êtes les fils qui ont fait  la trame de notre belle histoire
et ça ... j' aime bien ... :-)


                                                 Qui d' entre vous fait encore de la tapisserie ...?


mardi 1 novembre 2016

Une vallée royale ...

Elle est l' Eure mon segn' Eure ...


À Sainte gemme ..
Toute vêtue d' or ... elle est encore plus royale  que d' habitude ..




La chapelle des rois de France l' honore à Dreux ...




Poursuivant notre balade  nous arrivons  au château de Sorel Moussel ...




Puis ,  ce sera Anet ...



Voilà ...
C 'est juste un morceau du parcours que je vous offre aujourd'hui' hui 
Il y a tant  à découvrir avant d' arriver à Rouen .




Si près de Paris ce sont des découvertes faciles à réaliser
pour profiter de l' été de la St Martin ...
Très bel automne à tous 

jeudi 20 octobre 2016

Découverte du Moutier d' Ahun

Un matin un peu humide et froid enveloppait la campagne ,
heureux nous étions de découvrir ce  petit bout de France ...!!


 Le pont à becs qui enjambe la Creuse 
nous faisait curieux .. le village aux vieilles maisons basses nous charmait déjà ...


Mais c' est cette superbe abbatiale romane qui nous attira le plus ..
Comme toutes les abbayes sorties de terre au Moyen-Âge 
elle subit les affres de l' histoire .
Le monastère fut pillé , les bâtiments conventuels et l' abbatiale incendié...
le nef s' est effondrée ...!!


A delà de cette histoire  commune à toutes les abbayes ,
les superbes boiseries sculptées nous laissèrent admiratifs ...
Commandées par les moines et leur prieur en 1640
elles furent réalisées par un sculpteur auvergnat
Simon Bouer originaire de Menat dans le Puy de Dôme .


La tradition orale du village nous raconte qu' à l' époque révolutionnaire
toutes ces boiseries ont été recouvertes d' une couche d' enduit blanc .  !!
L' administration des beaux arts tenta de les décaper , sans succès en 1896 ...


C' est alors qu' intervient l' abbé Victor-Julien Malapert
curé de Moutier d' Ahun de 1904 à 1963
Il consacra sa vie à rendre à ces boiseries leur état d' origine ...
Il fut souvent aidé pour ce travail ô combien long et fastidieux
par les enfants des catéchismes .
Bravo les petits ... -)


Un nouveau nettoyage superficiel et un traitement des bois a été effectué
il y a une quinzaine d' années .
Le témoignage inestimable des talents de Simon Bouer et de ses compagnons
ont forcé notre admiration ..


En repartant on admirait encore 
les vestiges les plus anciens qui remontent au XII° siècle ...
En 1790 le monastère et ses terres furent vendus comme biens nationaux...
Puis ce qui restait de la nef fut démoli
Aujourd' hui un jardin occupe la place de la nef d' autrefois ,
trois tilleuls ont été plantés à l' emplacement supposé des anciens piliers ,
le monument aux morts des enfants de la commune y a aussi trouvé sa place ...

Une fois de plus ,
les vieilles pierres et leur langage nous avaient comblés ...:-)

***



Si cela vous dit
avec Balbuzard 
 un joli  complément de visite :-)





Un petit plus :
Saviez-vous qu' une partie du film " Tous les matins du monde " d' Alain Corneau :
César du meilleur film , meilleur réalisateur , meilleure musique , avec Guillaume Depardieu et Jean-Pierre Marielle a été tourné à Moutiers d' Ahun ... ?

https://youtu.be/40_0ciGtpYM