vendredi 20 février 2009

Pour quelques sacs de ...sciure..!


Il était une fois ,
une vieille dame qui vivait seule à Paris...


...sa seule compagnie était son chat.
Elle était très soucieuse de sa beauté et de son hygiène ;
A l' époque , les litières , toutes plus sophistiquées les unes que les autres n' existaient pas...
seule la sciure permettait de recueillir le cadeau journalier de son protégé.
Il fallait la renouveler souvent...Cet achat devenait une contrainte , car même dans un panier à roulettes ces sacs étaient fort encombrants..!
Elle nous demanda donc une livraison , pour un mois , de ce précieux produit..
Les caves de son quartier n' étaient pas très grandes , la sienne était déjà bien pleine ..il fallut donc trouver de la place entre une armoire vermoulue, des vieux cartons de souvenirs périmés et un tas de charbon...
<<...Vous me feriez tellement plaisir en me débarrassant de ce " truc " très lourd et qui encombre ..>>

C' est depuis ce temps, que cette presse à lettres et son meuble trônent dans mon salon ...
et souvent lorsqu' en ménagère j' enlève la poussière quotidienne , je repense à cette digne vieille dame , et à l'unique compagnon de ses jours ,

son Chat...!


******


P.S : celui que je vous présente ici est un pastel sec réalisé il y a fort longtemps par Catherine Gloris , sur de la toile émeri...
Cette presse m' est devenue très utile pour faire sécher les végétaux de mes petits tableaux...!!


20 commentaires:

  1. Quelle belle histoire et quel beau meuble. Les vieilles caves recèlent parfois bien des trésors.
    Bonne journée Mathilde xxx

    RépondreSupprimer
  2. Tu as une si jolie façon de nous faire pénétrer dans tes mondes, tu sais si bien raconter les personnes et les choses !
    Merci pour celà chère Mathilde, c'est un plaisir de passer chez toi.
    Je t'embrasse.
    Marie-Ange

    Le pastel est superbe

    RépondreSupprimer
  3. Joli souvenir ! Et le concerto pour chat à droite est absolument génial !!! ;-))))

    RépondreSupprimer
  4. De la sciure à la presse... qui l'eût cru ? une belle histoire vraie, elle est belle la presse, le chat en pastel et celui qui joue du piano, entre les deux mon coeur balance !

    RépondreSupprimer
  5. coucou mathilde superbe peinture du chat !!!passe un bon wk biz

    RépondreSupprimer
  6. Chat... alors ! en voilà une belle histoire !
    Bisous Mathilde !

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique Mathilde, ton billet , presque en 3 D ! La poésie d'un côté, la peinture belle ! de l'autre et l'humour en vidéo ...

    Je t'embrasse, ainsi tu pars dans Les Pyrénées ? Où exactemment ?

    Bisou main de neige ...

    RépondreSupprimer
  8. Catherine Glory a bien du talent et ton histoire est charmante... Quant à "Un concerto pour un chat" de Alan, c'est une merveille de poésie (sinon ça pourrait être Eric Satie en petite forme féline)... et que vive les vieilles dames parisiennes au Chat et aux presses magiques... Bises & Amitié à toi ! C'est vrai que tout ce blanc glacial t'a "fée" du bien ?

    RépondreSupprimer
  9. Le "Concerto pour un chat" de Alan est une merveille... On voit d'ailleurs passer nonchalamment la queue d'un autre félidé... Ce superbe appartement doit être bourré de chats mélomanes... Quant au pastel de Catherine Gloris, il est magique ! Et on aime grâce à toi rencontrer une vieille dame parisienne à Chat adoré et à presse des Temps anciens... Vive le romantisme !!! Bises & amitié à toi, chère Mathilde ! est-ce bien vrai que tout ce blanc cerdan (galcial dans le réel) t'ait fait du bien ?

    RépondreSupprimer
  10. Les chats, comme tout autre animal de compagnie, sont des vecteurs de ces petites histoires qui ajoutent des couleurs à nos vies de tous les jours.

    RépondreSupprimer
  11. Une belle histoire,heuresement que tu as une grande maison......
    J'adore le chat pianiste,Mes trois matous ne sont pas musiciens dommage!!!!
    Bisous du soir et bon Dimanche
    Nathalie

    RépondreSupprimer
  12. Un service en vos un autre, de plus cette vieille dame est restée dans tes souvenirs plutôt que dans l'oubli. Nous avons "travaillé" aussi au jardin : Quel plaisir! Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  13. http://jackline64.over-blog.com22 février 2009 à 10:18

    Que cette histoire est belle et touchante ! Cette presse est superbe , et le pastel du chat également ! Tout en lisant ta note du jour, mes yeux se sont portés sur la vidéo du chat au piano à droite ! Trop fort ! Bisous Mathilde et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  14. J'adore le concerto pour chat, c'est un pur régal à regarder... j'ai ri, mais j'ai ri...
    Et tu contes à merveille de jolies histoires simples, chère Mathilde.

    Bisous du soir et merci de tes encouragements par chez moi.

    Oursonne la douce

    RépondreSupprimer
  15. Quel talent nous révèle ce pastel !

    Merci pour la vidéo du chat mélomane, vraiment irrésistible, je ne m'en lasse pas !

    Eh bien, j'aime ces échanges qui prouvent, ô combien, que ces objets ont une âme... Et quand ils continuent d'être utiles, alors, c'est encore plus merveilleux !

    Je t'embrasse Mathilde, bonne semaine !

    RépondreSupprimer
  16. très joli image !
    tu ma beaucoup manqué !

    RépondreSupprimer
  17. C'est un bel objet, certainement plein d'histoires cachées.

    RépondreSupprimer
  18. J'aime beaucoup tes portraits. Tu as l'art de conter...
    En quelques mots, tu fais apparaître avec beaucoup de tendresse, des personnages très sympathiques.
    Une vraie magicienne !
    J'aimerais m'en inspirer pour écrire des nouvelles.
    Bises Mathilde.
    (Je suis toujours à la recherche d'un "coin" d'Eure-et-Loir pour y emmener mes élèves en juin...).

    RépondreSupprimer
  19. Je plonge ma main dans le ronron de mon chat et toujours je vais vers des moments sereins de ma vie. Les tiens Mathilde sont à se pâmer, à sourire voir rire et nous mènent à tes jolis et émouvants souvenirs. Bises

    RépondreSupprimer
  20. Bel objet, que je connais bien, et pour cause...
    ta toile est jolie Mathilde, très sympa ce chat peint...
    bise et bonne journée...

    RépondreSupprimer