vendredi 15 avril 2016

Comme une envie de Normandie



Comme une envie de se laisser guider par Tom-Tom
qui parfois nous emmène à la découverte de sentiers inconnus ..
Ici , les restes d'un château seigneurial
sert de pâture à la reine de cette province ..!


Pas encore de pommiers en fleurs ,
mais de l' histoire sur le bord de la route ...!


celle de cette maison qui a vu naître
Marie-Anne Charlotte de Corday d' Armont ,
l' arrière petite fille de Corneille ...
Le 9 Juillet 1793
de sa Normandie natale qu' elle n' a jamais quittée,
elle part pour Paris ...un seul objectif :
assassiner Marat ..


Au centre de Vimoutiers la statue de Marie Harel
nous emmène vers Camembert


On dirait que ce petit  village est resté intact ...
En 1791 , l' abbé Gobert est parmi les hommes d' église
qui refuse de nier ses convictions
Il fuit sa Brie natale et arrive épuisé à la ferme de Beaumoncel .
Marie Harel se propose de cacher le fugitif .:
Un jour quittant son petit réduit il questionne Marie
- Vous faites vous-même votre fromage ?
- Oui , comme le faisait ma mère et ma grand-mère .


- Chez nous aussi , en Brie , nous avons une bonne recette pour fermenter les pâtes,
et tenez , puisque vous avez été bonne avec moi , je vais vous la confier .
Il faut employer le lait presque au sortir de la bête


Celui du matin , le lait du midi et celui du soir
doivent être travailler sans plus de retard .
Surtout ne pas trop les charrier , ne pas mêler les provenances et
ne pas ôter la crème pour faire le beurre...
Vous verrez qu' une manipulation exacte , ajoutée à ces grandes précautions,
donnera des miracles de finesse et de goût !


Sur ce , quelques jours plus tard , au marché de Vimoutiers
l' étal de la fermière de Beaumoncel
fut pris d' assaut par les gourmets ...


Les camemberts de Marie  devaient ressembler à celui-ci ,
que j' ai acheté à la ferme de la Héronnière ...un peu plus loin,
du vrai , au lait cru et non pasteurisé comme on le vend,
ô sacrilège ,
sur la petite place de l'  église de Camembert ...!!
Choisissons  le vrai de vrai ...toujours ...

                                                                       C' est tellement meilleur ...:-)


11 commentaires:

  1. Ce n'est pas tout-à-fait ma Normandie, mais je ne me sens pas dépaysée .. et puis maintenant nous sommes officiellement réunis! Bon week-end Mathilde, bises.

    RépondreSupprimer
  2. C'est un régal que de se laisser guider par ton regard enchanteur !
    Maintenant, j'ai un problème urgent, trouver un camembert au lait cru de Normandie et vite...
    Coup de coeur tout particulier pour tes cadres de branches !

    RépondreSupprimer
  3. Oh que j'aime, quelle magnifique balade, c'est merveilleux!!! Bise et bon samedi dans la joie!

    RépondreSupprimer
  4. Une super balade chargée d'histoire et de bon goût
    Merci Mathilde très bon week end

    RépondreSupprimer
  5. Quelle jolie balade tu nous offres chère Mathilde. Ce joli coin de Normandie me plaît beaucoup et encore plus avec ce beau camenbert.
    Douce fin de journée et merci de tes belles photos.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. hello...et un petit bonsoir en passant............voilà bien longtemps

    RépondreSupprimer
  7. Pour moi c'est comme une envie de...camembert! Un vrai, comme celui de ta photo! J'en trouve en Grèce mais c'est presque toujours seulement du P.....ent et très cher. Alors un vrai camembert avec une baguette croustillante, quel bonheur ce serait!!
    Polla filakia.

    RépondreSupprimer
  8. Entièrement d'accord avec toi !!! Exactement comme celui-là... Mais il est bientôt midi alors... Bon appétit Mathilde, régales-toi !!
    Merci pour cette magnifique promenade même si les pommiers ne sont pas encore en fleurs... Patience jusqu'au mois de mai, le joli mois de mai !
    Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  9. Merci encore Mathilde de si bien nous raconter les histoires, l'Histoire... Un beau dimanche à toi dans la joie et la sérénité.
    Je t'en brasse fleurie en cOeur !
    Den

    RépondreSupprimer
  10. Choisir le vrai de vrai, OUI, TOUJOURS ! Encore une belle balade à tes côtés, mais, aurais-je envie de te demander, avec ce bon fromage, n'y aurait-il pas un bon petit vin dans le pays ? Bises, à bientôt Mathilde. brigitte

    RépondreSupprimer
  11. J'adore la Normandie vue à travers le prisme de ton talent ...
    un magnifique billet,Mathilde, une sublime balade qui se termine dans
    le plaisir et l'envie de gouter à ce camembert ...
    Merci, merci et passe un bon week-end !
    Solène

    RépondreSupprimer